Les 3 conseils qui sauveront votre entretien Skype

Que vous viviez dans une région différente de votre recruteur ou simplement parce qu’il n’est pas toujours possible de poser des congés pour se rendre en entretien, il n’est pas interdit que l’on vous propose un entretien Skype.

Ceci peut également intervenir tout simplement en amont d’un entretien en face à face.

Si vous n’avez jamais eu encore ce type d’entretien, nous ne saurions que trop vous conseiller de créer un compte Skype.

Même si en soi un entretien visio ne représente aucun danger apparent, il s’agit de respecter quelques principes de base afin de passer -techniquement en tous les cas- ce petit exercice haut la main :

  1. Préparation – ne pas négliger la technique

La veille de l’entretien, vérifiez que tout fonctionne, de votre connexion internet (et dans ce cas préférez une connexion Ethernet à une connexion wifi, qui sera bien plus stable) à la qualité de l’image de la webcam (portez votre choix sur une véritable webcam plutôt que sur la caméra frontale de votre portable), en passant par votre compte Skype. S’il n’est pas actif depuis quelques temps, avez-vous bien le mot de passe ? Faites également un test vidéo et audio via l’application.

Le jour J, pensez à fermer les autres programmes qui pourraient ralentir votre machine et détériorer la connexion Skype, tant en termes d’image que de son.

Pour finaliser au mieux la préparation, pensez à une solution de secours : le recruteur a-t-il un numéro sur lequel vous joindre et possédez vous ses coordonnées si vous rencontriez des problèmes de connexion ?

Si par hasard votre contact est à l’étranger, pensez à vérifier le décalage horaire.

  1. Soigner l’apparence online et offline

Commencez déjà par adapter votre pseudo Skype et votre photo de profil à la situation. En effet, un pseudo type « petitnounouille63 » manquera de sérieux pour votre interlocuteur, tout comme une photo de profil où vous faites la fête un verre à la main. Si besoin recréez un compte Skype et si vous n’avez pas de photo ad hoc, n’en mettez tout simplement pas.

 

Le jour J, préparez vous comme pour un réel entretien physique, y compris en dessous de la ceinture. Même s’il est tentant, « pour le fun », de garder son bas de pyjama, imaginez l’impression que vous laisserez si vous devez par hasard vous lever pour ouvrir la porte ou répondre à l’interphone…

 

  1. Les petits détails pratiques

Le jour J, choisissez un endroit clair et à l’arrière-plan neutre. La salle de bain n’est pas une bonne option pour des raisons d’écho, de même que votre chambre à moins que le lit ne soit parfaitement fait.

Si vous n’êtes pas seul chez vous, prévenez votre entourage de respecter un moment de calme, mettez un post-it sur la porte pour prévenir que vous êtes en entretien et faites en sorte de ne pas vous trouver dans la même pièce que vos animaux de compagnie.

Votre interlocuteur sera focalisé sur votre image, aussi parlez lentement et évitez les grands gestes qui ne seront pas très bien capté par la webcam. Regardez la webcam et non votre écran, car cela peut-être fort déroutant pour le recruteur de ne pas capter votre regard.

 

A l’instar des entretiens physiques, ne concluez pas l’entretien sans avoir demandé la suite du processus pour savoir à quoi vous en tenir et éventuellement obtenir une date pour un prochain rendez-vous.

 

Si vous avez appliqué ces quelques conseils, tout est en place pour que l’entretien se passe au mieux… Car pour le contenu, c’est à vous de jouer, mais vous pouvez retrouver nos conseils sur les entretiens ici, ici ou encore là.

 

Envie de relever un nouveau challenge ? Découvrez toutes nos offres d’emploi.

Voir toutes les actualités