4 conseils pour vous faire repérer par des chasseurs de tête

Les annonces ne sont, fort heureusement, pas le seul moyen de trouver un emploi ! Que vous soyez en recherche active ou simplement en veille du marché, vous pouvez mettre toutes les chances de votre côté pour vous faire repérer et pourquoi pas approcher par recruteur ou des chasseurs de tête.

  1. Être visible
    Une chose est certaine, vous ne serez contacté par personne si vous n’êtes pas visible et si vous ne l’êtes pas correctement. Au-delà des réseaux sociaux professionnels devenus aujourd’hui un incontournable, avez-vous pensé à être présent dans les annuaires des grandes écoles ? Les recruteurs s’en servent et cela peut aussi vous permettre de recevoir des offres d’emploi ciblées sur votre métier.
    Enfin, ne négligez pas la puissance des CVthèques, généralistes (celle de l’APEC, Cadremploi ou de HelloWork, anciennement RegionsJob), ou plus ciblées (Webengineering par exemple), sur lesquelles vont très régulièrement les recruteurs. Si vous êtes en recherche active, réactivez votre CV tous les 2 à 3 mois, ou mettez-le à jour, afin que celui-ci ressorte également dans les alertes que les chasseurs peuvent avoir mis en place.
  2. Penser mots-clés
    Lors de leurs recherches sur les CVthèques, les recruteurs utilisent des mots-clés, et lorsqu’ils visualisent un profil, ils recherchent ceux donnés dans le brief du client. Rappelez-vous que les recruteurs passent peu de temps sur un CV ou un profil en ligne, aussi mettez en exergue les informations les plus importantes (ou du moins ne les noyez pas sous des tonnes d’informations) : votre mobilité (si vous l’êtes c’est clairement un caractère différenciant), vos compétences techniques, votre connaissance du métier ou du secteur…
    Vous pouvez d’ailleurs profiter de votre profil en ligne pour en dire un peu plus que sur votre CV : réalisations, budgets gérés, management…
  3. Activer le réseau
    Cela peut paraître anodin, mais parler de sa recherche d’emploi ou de sa veille à son entourage proche est aussi un moyen de se faire approcher. Peut-être quelqu’un connait-il quelqu’un qui connait quelqu’un…
    Dans le même ordre d’idée, n’hésitez pas, pour activer votre réseau, à suivre sur les réseaux sociaux professionnels les entreprises qui vous intéressent ou celles de votre domaine, et de réagir à leurs publications.
    Enfin, pensez à vous rendre aux manifestations de votre domaine, une occasion unique de discuter avec des personnes du milieu et donc de faire connaître votre recherche. Et oui, les recruteurs ne sont pas uniquement en cabinet de recrutement, ils sont aussi au sein des entreprises qui embauchent !
  4. Appelez !
    Vous connaissez des cabinets de recrutements qui ont des postes dans votre domaine ? Essayez de les contacter directement, envoyez votre CV ! Cela ne marchera peut-être pas à la première tentative, mais n’oubliez pas qu’un recruteur à cette capacité à se souvenir d’un candidat.
    Internet, Google et Linkedin regorgent d’outils et de possibilités de trouver les coordonnées d’un chasseur ou d’un recruteur, aussi utilisez les. Mais si contact il y a, assurez-vous de tout mettre en œuvre pour être concis et efficace !
Voir toutes les actualités