5 astuces pour une lettre de motivation efficace

En tant que cabinet de recrutement, pour les postes que nous gérons, nous demandons systématiquement un CV et une lettre de motivation.

Or, dans les faits, nous nous attachons d’abord à étudier votre CV.

Nous ne regarderons la lettre de motivation que dans des cas très précis :

  • si le CV est intéressant, même s’il n’est pas totalement dans le scope de la mission proposée
  • si le CV soulève une interrogation : changement de carrière, période blanche dans le parcours …

Dans un cas comme dans l’autre, la lettre de motivation apparait comme l’outil qui permettra au recruteur de vous considérer comme un bon candidat pour le poste et de voir votre CV remis en avant. Voici quelques conseils à mettre en pratique pour que votre lettre de motivation devienne votre botte secrète.

  1. Parlez de l’entreprise et ses enjeuxTout simplement car parler de l’entreprise c’est démontrer que vous vous y êtes intéressé un tant soit peu. Site internet, page Linkedin, vous ne manquez pas de ressources pour avoir des informations clés à mettre dans votre premier paragraphe et ainsi montrer au recruteur que vous connaissez votre sujet.
    Ne négligez pas la phrase d’accroche, c’est elle qui donnera au recruteur l’envie d’aller plus loin.
    Mais surtout évitez les phrases toutes faites du genre : « Vous êtes un acteur majeur, leader dans votre secteur », tentez au mieux de vous baser sur des faits.
  2. Projetez-vous dans le poste.

    Profitez-en pour vous projeter dans le poste, démontrer que vous en avez saisi les enjeux et faites le lien avec votre parcours. Oui, vous pouvez faire ici des suggestions, faire des parallèles avec vos réalisations et même avec vos hobbies. Un seul mot d’ordre dans une lettre de motivation : personnalisez ! Elle doit vous ressembler et vous vendre, aussi n’en faites pas un catalogue de compétences, ni une liste de banalités vous concernant.
    Si vous avez un parcours atypique, si vous changez de voie, c’est le moment d’expliquer vos choix et en quoi vos compétences et votre formation sont cohérents par rapport au poste que vous visez.

  3. Donnez des exemples concrets

    Non, votre lettre de motivation n’est pas un CV, elle est là comme appui ou illustration de ce dernier. N’évoquez donc que des exemples concrets qui peuvent rassurer le recruteur sur votre légitimité sur le poste et lui permettent d’évaluer vos compétences.

  4. Soignez l’orthographe et votre expression

    Si les fautes d’orthographes peuvent être facilement évitées sur un CV, c’est une autre paire de manches sur une lettre de motivation… Alors relisez-vous et faites vous relire absolument car les fautes sont autant de points négatifs, même sur une candidature qui semble correspondre en tous points.
    En termes de style, exit les phrases longues ! Si elles font plus de 2 lignes, vous avez 9 chances sur 10 de perdre votre interlocuteur en route. En étant concis et simple, votre discours sera également beaucoup plus dynamique et facile à comprendre. Choisissez habilement votre vocabulaire pour ne pas tomber dans la facilité, et évitez le copier-coller des phrases toutes faites que les recruteurs ont lu 100 fois. Cette lettre de motivation est un atout supplémentaire sur votre CV, soyez-vous-même !

  5. Concluez de manière positive et engageante

    A l’instar de la phrase d’accroche qui donne envie de poursuive la lecture, votre conclusion donnera au recruteur l’envie – ou pas – de vous contacter.
    Soyez engageant, faites part de vos disponibilités pour un échange de vive voix ou rappelez votre motivation sur le poste.

 

 

Envie de relever un nouveau challenge ? Découvrez toutes nos offres d’emploi.

Voir toutes les actualités