5 conseils pour ne pas rater votre communication non-verbale

Vous venez enfin de décrocher l’entretien pour le poste idéal. Vous avez déjà préparé votre discours, anticipé les questions potentielles… Avez-vous pensé à votre communication non-verbale ? Gestes inconscients, tenue vestimentaire, expressions du visage, ton de la voix… Autant d’éléments pouvant être très révélateurs, essentiels à la prise de décision lors d’un recrutement.

 

Qu’est-ce que la communication non-verbale ?

« On ne peut pas ne pas communiquer. » (Paul Watzlawick)

La communication non-verbale comprend l’ensemble des échanges qui n’entrent pas dans le cadre de la parole. Cela passe par le comportement physique ou vocal, les expressions du visage ou encore les ma­nifestations psychologiques. De ce fait, la communication non-verbale exprime ce qu’un candidat peut essayer de dissimuler et ce qu’il est réellement. C’est pourquoi il est important de soigner cet aspect lors d’un entretien avec un recruteur, afin de pouvoir lui renvoyer les bons signaux.

 

Détendez-vous

Le principal piège consiste à renvoyer des signaux contradictoires entre ce qui est dit à l’oral et ce que renvoient les gestes. Il sera par exemple difficile pour un recruteur de croire que vous êtes résistant au stress si vous le lui dites avec une voix tremblante, les joues rouges et les mains jouant nerveusement avec votre stylo. Il risque d’en découler un manque de confiance sur les affirmations que vous direz par la suite, et donc, de compromettre votre embauche.

 

Préparez-vous !

Un entretien bien préparé, c’est plus d’assurance et moins de stress. Cela peut permettre la diminution des gestes « parasites » et augmenter vos chances de faire bonne impression.

 

Sachez vous adapter à la situation

Sourire à son interlocuteur, maintenir le contact visuel, avoir une voix assurée et les traits du visage détendus… De nombreuses solutions faciles à mettre en place pour renvoyer une image positive sans parler !

 

Prenez garde à votre gestuelle

Nombreux seront les recruteurs à faire attention à la gestuelle d’un candidat lors de l’entretien. Dans de nombreux cas, des bras ou des jambes croisés peuvent être le reflet d’un manque d’intérêt ou d’écoute pour son interlocuteur, ainsi qu’un indice de renfermement à la discussion. Il faudra donc faire tout particulièrement attention à ces gestes parasites, et opter pour une position droite et une posture d’ouverture.

 

Choisissez votre tenue avec soin

Chaque entreprise dispose de ses propres codes, habitudes et style. Si certains ont pour reflexe de se vêtir du traditionnel costume/cravate, il vaut mieux s’adapter à l’entreprise pour laquelle vous postulez. Optez pour une tenue professionnelle, contextuelle et agréable à porter afin d’être à l’aise lors de votre entretien. Une petite touche traduisant de votre personnalité peut également faire la différence.

 

Alors, prêts pour votre prochain entretien ?

Voir toutes les actualités