5 erreurs courantes qui ralentissent votre recrutement

Le recrutement n’est pas un exercice si aisé, et trop souvent réalisé dans l’urgence, face au départ d’un collaborateur.
Voici quelques conseils pour accroître votre efficience dans ce processus et trouver le meilleur candidat pour le poste et votre entreprise !

  1. Ne pas prendre de temps pour le profil
    C’est un point sur lequel nous revenons régulièrement et qui est, à juste titre, clé dans un recrutement. De la bonne définition du profil découlera tout votre processus. Il serait dommage, en effet, qu’à la réception des premiers CV vous réalisiez que vous n’avez pas été assez précis ou qu’une compétence va vous manquer… Vous pouvez perdre rapidement de précieuses semaines, aussi prenez le temps de faire le tour du poste, également avec les opérationnels qui pourraient être concernés, et pensez à l’évolution que vous souhaitez y donner. Si vous avez besoin d’un manager à moyen terme, il serait peut-être opportun d’inclure les capacités managériales dans votre « liste de course ».
  2. Ne pas s’investir sur le social media
    A l’instar de la définition du profil, c’est un sujet dont nous vous parlons souvent car il est aujourd’hui impossible de faire sans.
    Le social media c’est à la fois l’occasion de vous rendre visible, de faire vivre l’entreprise, ses succès et son actualité et également de diffuser vos offres d’emploi ! Via les réseaux sociaux, vous pouvez « pousser » votre annonce auprès de profils qui ne sont, à la base, pas en recherche active d’emploi. Ce sont autant de candidats potentiels qui pourront postuler et auxquels vous n’auriez pas eu accès via les sites d’emploi traditionnels.
  3. Oublier le digital et la simplification
    La digitalisation du recrutement est un passage obligé. A l’instar des CV envoyés uniquement par mail, c’est tout le process qui se digitalise et se simplifie pour le candidat et accélérer le processus en général.
    Avez-vous pensé à réduire le nombre d’étapes pour postuler depuis votre site ? Votre site est-il user friendly ? Compte t’il beaucoup de champs à remplir « à la main » ? Est-il responsive pour les mobile ? Autant de questions à se poser pour éviter de rebuter les candidats habitués à tout faire en 1 clic.
    De même, si votre candidat habite à 600km de vos locaux, pourquoi ne pas faire un entretien skype dans un premier temps ? Beaucoup plus rapide à mettre en place, il donne beaucoup de souplesse à chacun.
    Simplifiez la vie des candidats ! Le marché est à leur avantage et mieux vaut mettre toutes les chances de votre côté en les incitant à postuler et en facilitant toutes les étapes du processus. Cela démontre aussi votre ouverture et votre intérêt pour eux.
  4. Passer outre le feedback
    Le feedback est un élément important dans votre recrutement mais si à première vue il peut paraitre accessoire.
    Donner un feedback au candidat tout de suite après son entretien c’est lui donner l’opportunité de se projeter dans le poste et d’envisager la suite du processus. Il pourra ainsi se montrer plus motivé et disponible pour l’entretien suivant.
    Donner un feedback mais en prendre aussi ! S’il va de soi que vous souhaitez continuer le processus avec un candidat, savez-vous ce qu’il a pensé de votre entretien et s’il souhaite continuer ? Ne tardez pas trop à prendre la température afin de savoir s’il faut lui proposer un entretien rapidement (n’oubliez pas qu’il peut avoir d’autres opportunités) ou s’il faut avancer avec d’autres.
  5. Rester réaliste, objectif et ouvert
    Ces 3 mots sont à garder en tête tout le long de votre recrutement et ce dès la définition du profil !
    En effet, le mouton à 5 pattes n’existe pas, mais les candidats en bonne adéquation avec le profil que vous avez défini oui.
    Soyez réaliste sur l’état du marché : il est aujourd’hui de plus en plus un marché de candidats et les niveaux de rémunération pourraient en tout état de cause faire la différence.
    L’ouverture d’esprit est de mise, car on ne trouve que très rarement le candidat qui remplira toutes les cases. S’il n’a pas toutes les compétences exactes, en a-t-il d’autres pour compenser ? Que pourra t’il vous apporter ?
    Si vous voyez que vous n’avez pas de candidats répondant à l’annonce, ou des retours peu qualifiés, n’hésitez pas à vous remettre en question sur la définition de votre profil, peut-être trop ambitieuse, ou sur les points à travailler pour attirer les bons candidats

Objectivité, réalisme et ouverture sont nécessaire pour être réactif et ajuster votre processus si besoin.

Voir toutes les actualités