5 étapes pour ne pas rater sa candidature spontanée

La candidature spontanée, solution efficace pour déclencher un premier contact, peut s’avérer être un vrai casse-tête. Réussir à sortir du lot parmi les nombreuses candidatures qui affluent sur les boites e-mail des recruteurs, soigner sa première approche… Quels sont les points primordiaux sur lesquels vous devez vous concentrer pour une candidature réussie ? Suivez le guide !

1. Cibler les entreprises

Vouloir envoyer des candidatures spontanées c’est bien, savoir à qui les envoyer c’est mieux ! Cibler les entreprises à contacter est primordial lors de l’envoi de sa candidature. Il faut avant tout établir la liste des caractéristiques souhaitées au sein d’une entreprise (secteur d’activité, taille, situation géographique, situation financière…) et chercher à cibler par la suite les entreprises répondant à ces critères. Cette étape peut paraître parfois longue et fastidieuse, mais est incontournable avant d’effectuer toute démarche, pour être sûr d’engendrer un premier contact efficient.

2. Connaitre son interlocuteur

Ce n’est pas tout de cibler la ou les bonne(s) entreprise(s), il faut également savoir à qui l’on s’adresse ! Une candidature qui se démarque est aussi, et surtout, une candidature montrant que l’on connait l’entreprise ainsi que le nom de son interlocuteur. N’hésitez pas à consulter le site de l’entreprise concernée afin de s’approprier les codes : Utiliser le vocabulaire adapté au secteur d’activité, s’imprégner de la culture d’entreprise, connaitre les différents produits et services proposés… Autant d’éléments pouvant faire la différence dans une première approche. Également, n’hésitez pas à consulter Linkedin afin de connaitre le nom de la bonne personne à contacter !

3. Adapter sa candidature

Vous cherchez un poste de chef de projet et disposez de quelques expériences dans la fonction commerciale ? Adaptez votre CV ! Nombreux sont les candidats à disposer d’une pluralité d’expériences variées, et quand parfois certains essaient d’indiquer l’ensemble des postes et missions passées sur leur curriculum, il faut savoir mettre en valeur principalement les postes étant directement en corrélation avec ce que vous souhaitez faire au sein de l’entreprise.

4. Orienter sa candidature sur un poste

Même s’il s’agit d’une candidature spontanée, il ne faut pas perdre de vue vos objectifs et choix de carrière ! Directement lié à l’adaptation de son CV, il est important d’orienter sa demande sur un poste ou une mission spécifique, afin d’aiguiller votre contact dès la première approche. N’hésitez donc pas à indiquer pour quel type de poste vous contactez la société. Votre interlocuteur pourra ainsi se projeter sur une mission spécifique, plutôt que de se perdre en lisant votre candidature !

5. Suivre ses candidatures

Ce n’est pas tout d’envoyer sa candidature, il faut également en assurer un suivi. Un outil simple comme un tableau de suivi pourra vous permettre de savoir quelles entreprises vous avez contactés et pour quel poste, afin de pouvoir relancer votre interlocuteur en cas d’absence de réponse. Ainsi, votre motivation n’en sera que plus mise en valeur et pourra faire la différence face à d’autres candidatures laissées en suspend une fois la première approche effectuée !

Maintenant que vous avez toutes les cartes en main, la candidature spontanée sera un jeu d’enfant. Alors, prêts à vous lancer ?

Voir toutes les actualités