6 conseils peu conventionnels pour ne pas rater votre candidature

Vous avez décidé de changer de poste, de vous ouvrir à de nouvelles perspectives de carrière ? Félicitations ! Pour être sûr de ne passer pas à côté de votre nouveau poste, voici quelques conseils pour soigner vos candidatures et être certain de faire la différence lorsque vous postulerez !

1. Soyez vulnérables

Il n’est pas rare de se poser beaucoup de questions lorsque l’on décide de changer de poste. Si beaucoup gardent ces questions pour eux, il ne faut cependant pas hésiter à demander conseil, notamment auprès des entreprises avec lesquelles vous souhaitez collaborer, qu’elles aient un poste ouvert ou non. Cela vous permettra de créer le dialogue avec votre interlocuteur. Partager votre envie de travailler auprès d’eux et se montrer vulnérable en demandant conseil peut vous permettre de créer une relation, qui pourra vous être bénéfique par la suite.

2. Ne suivez pas toujours votre passion

En matière de carrière professionnelle, il existe un adage très populaire : « Suivez votre passion ». Si l’ignorer complètement n’est pas judicieux, il faut cependant savoir remettre en question cette affirmation. En effet, il est courant qu’une passion se développe au fur et à mesure de l’exercice de vos fonctions, sans pour autant que le poste soit ce que vous rêviez de faire en premier lieu. N’hésitez pas à tenter votre chance sur un poste qui pourra révéler en vous de nouvelles compétences, capacités… Vous pourriez être surpris !

3. Créez le poste dont vous rêvez

Lorsque l’on rêve d’un poste spécifique, ou que les attentes sont hautes sur les missions ou le cadre de travail, trouver un emploi peut s’avérer compliqué et aucune offre ne semble convenir à ce que l’on recherche. Pour pallier à cela, une solution peut s’offrir à vous : Créez votre poste. Pour cela, n’hésitez pas à étudier avec attention le type de poste souhaité ainsi que les entreprises visées et les défis qu’ils peuvent rencontrer, en lien avec ce que vous souhaitez faire. Apporter une solution à ces défis pourrait vous permettre l’ouverture du poste dont vous rêvez !

4. Apprenez à écouter

Il n’est pas rare d’entendre un recruteur dire « Le candidat manque d’écoute » après un entretien. S’il est important d’utiliser les bons mots et de savoir mettre en avant ses compétences et savoir-faire lors d’un entretien d’embauche, il est également capital de savoir tempérer les choses. Savoir quand s’arrêter de parler pour écouter peut vous faire gagner des points auprès d’un recruteur, tout en vous laissant l’opportunité d’apprendre des informations intéressantes pour la suite du processus de recrutement.

5. Ne répondez pas à une offre dès que vous la trouvez

Avec la démultiplication des jobboards et autres sites d’emploi, les candidats ont aujourd’hui accès à une multitude d’offres auxquelles il est facile de répondre en un clic seulement. Cependant, il est important et intéressant de trier ces offres, d’étudier le contenu de l’annonce en détail et de se renseigner attentivement sur l’entreprise avant d’y répondre. Cela peut vous permettre d’éviter les mauvaises surprises et vous assurer que le prochain appel que vous recevrez sera pour une opportunité qui vous intéresse vraiment !

6. Prêtez attention au langage corporel

Le langage corporel, aussi appelé communication non-verbale, est souvent sous-estimé, à tort. Vos gestes sont le reflet de ce que vous ne dites pas lors d’un entretien. Ils peuvent traduire un manque d’assurance par exemple. Prêter attention à ces gestes c’est contrôler ce que vous pouvez renvoyer au recruteur. L’inverse est également vrai, soyez attentifs aux signaux que renvoie votre interlocuteur, vous pourrez peut-être y entrevoir le ressenti du recruteur sur vous et votre candidature.

Maintenant que vous avez les cartes en main, votre candidature ne passera plus inaperçue !

Voir toutes les actualités