Comment postuler quand on n’a pas la bonne expérience

Il est arrivé à chacun d’entre nous de voir passer l’offre d’emploi de nos rêves…. Et de réaliser qu’on n’avait pas l’expérience requise. C’est le cas des profils juniors certes, mais de plus en plus pour les personnes en reconversion. Sachez pourtant que c’est possible : avec les bons outils, du réalisme (et un bon recruteur en face), vous pouvez peut-être y accéder.

 

Accompagner le recruteur

Si vous n’avez pas l’expérience requise ou que vous effectuez un changement de carrière ou de domaine, il va falloir accompagner le recruteur, c’est-à-dire lui donner les clés de lecture de votre CV pour qu’il comprenne en quoi votre profil peut correspondre.

Pour valoriser ce qui doit l’être ne sélectionnez que ce qui intéressera votre interlocuteur : toutes les expériences n’auront pas le même intérêt. Si vous ne souhaitez pas avoir de blanc dans votre parcours, vous pouvez les mentionner, sans les détailler.

De même, pensez à mettre le titre du poste visé en en-tête et peut-être 2 lignes de présentation/explication de parcours si cela n’est pas évident à la lecture de votre CV

Transposer et valoriser

Pour continuer sur cette lancée d’accompagnement du recruteur, il faudra transposer vos acquis. En effet, toute expérience est bonne à prendre, aussi si vous n’avez pas l’expérience attendue, vous avez sûrement des compétences qui peuvent être transposées, qu’elles proviennent de vos dernières expériences professionnelles ou de vos passions.

Vous pouvez également mettre en avant les hobbies qui jouent en votre faveur si vous en avez (sportif de haut niveau pour un poste qui exigerait un bon mental, goût pour le voyage pour un poste à l’international etc…).

Enfin, mettez en valeur tout autre élément intéressant pour le poste ou qui pourrait avoir un impact sur la perception de votre personnalité : un engagement associatif, une mission humanitaire, etc.

 

Être réaliste

Bien entendu, ces conseils ne sont valables que si vous restez objectif quant à l’adéquation de votre profil.

Si l’on recherche des compétences techniques bien précises que vous n’avez pas ou alors tout juste étudiées il y a plus 10 ans, ne perdez pas de temps… et n’en faites pas perdre au recruteur non plus.

De même si le profil souhaité doit avoir 7 ans d’expérience et que vous en avez à peine 2, vous ne serez pas légitime. En effet, si les entreprises recherchent des gens avec expérience, c’est qu’il y a une raison autre que les compétences professionnelles pures.

En bref, si effectivement des passerelles sont possibles, mettez toutes vos chances de votre côté en répondant à des offres pour lesquelles vous avez une petite chance de correspondre.

 

S’adapter

Il est possible qu’au final vous ne trouviez pas d’emploi même en suivant ces conseils.

Peut-être n’avez-vous pas assez rassuré le recruteur dans votre CV ? Peut-être les annonces ciblées étaient-elles encore bien trop ambitieuses par rapport à votre parcours ?

Vous pouvez toujours penser à faire des formations ou même des stages volontaires en entreprise, mais il faudra aussi vous interroger sur la pertinence de votre démarche. Etes vous sûr de vous diriger vers le bon job ?

 

Enfin n’oubliez pas que le recrutement est affaire de compétences autant que de personnalité, de rencontre. Il est possible que votre profil ne convienne pas pour le moment, ou avec telle entreprise, mais qu’il soit tout à fait adéquat pour un autre recruteur demain !

Envie de relever un nouveau challenge ? Découvrez toutes nos offres d’emploi.

Voir toutes les actualités