Les 4 erreurs éliminatoires de votre CV

Vous venez enfin de trouver l’offre idéale que vous cherchiez depuis un moment, et êtes tenté de cliquer immédiatement sur le bouton de candidature… Mais pas si vite ! Avez-vous pris le temps de vous replonger dans votre CV afin de vérifier qu’il ne comporte rien d’éliminatoire ? Petit tour d’horizon des erreurs les plus répandues qui peuvent vous coûter un refus d’office.

 

  • Votre CV est trop long

Vous avez mis beaucoup de temps à faire votre CV, celui qui parlerait le mieux de vous et de votre parcours, en expliquant dans les moindres détails l’intégralité de vos formations et expériences professionnelles. Vous souhaitez bien faire mais attention ! Un CV trop long dans sa globalité, ou comprenant des paragraphes chargés, peut vous porter préjudice. Il faut garder à l’esprit qu’un CV a pour objectif de présenter vos qualifications pour un poste précis, les détails pouvant être apportés de vive voix lors d’un entretien. Votre CV doit tenir sur une seule page de préférence, allant jusqu’à 2 pages pour les profils très expérimentés.

 

  • Votre CV est peu lisible

S’il y a bien une règle d’or à garder à l’esprit lors de la création d’un CV, c’est celle de la lisibilité. Lorsque l’on est recruteur et que l’on reçoit des CV par centaines, il peut s’avérer chronophage de s’attarder sur une seule de ces candidatures. C’est pourquoi il est important de rendre ce document agréable à la lecture et compréhensible rapidement. Pour cela, pensez à structurer vos éléments en diverses sections (Coordonnées, études, parcours professionnel, soft skills, outils maitrisés, loisirs…). Également, portez une attention toute particulière aux fautes d’orthographes qui peuvent être lourdes de conséquences aux yeux du recruteur. Evitez également les sigles spécifiques : Ayez le reflexe de mettre entre parenthèses sa signification ! Enfin, prenez garde au rendu général de votre CV, dans le choix de vos couleurs et formes utilisées notamment, car certaines peuvent rendre vos informations illisibles.

 

  • Votre CV manque d’information

Nous venons de voir qu’il faut savoir épurer son CV afin de le rendre lisible et compréhensible pour un recruteur, mais attention cependant à ne pas enlever des informations capitales. Il va de soi que les coordonnées sont primordiales et se doivent d’être exhaustives : Nom, prénom, téléphone, adresse email et à minima votre ville de résidence. Comme vu plus haut, l’importance d’un CV tient en l’explication claire de vos qualifications. Pour cela, il est d’autant plus important d’exprimer clairement, en en-tête du document, votre objectif professionnel ou le poste visé. Enfin, des résultats chiffrés des réussites de vos dernières expériences peuvent faire la différence et seront un indicateur parlant pour un recruteur.

 

  • Votre CV ne reflète pas votre personnalité (banal, approximatif, impersonnel, mensonges)

Pour terminer cette revue des erreurs communes mais pouvant coûter cher, entrons dans la question de la personnalisation du CV. S’il faut conserver un aspect professionnel, tant sur la forme que sur le fond, il est primordial d’y intégrer votre personnalité, et que ce document reflète qui vous êtes. Après tout, il est là pour vous présenter à un recruteur. Dans un premier temps, optez pour une mise en forme percutante et personnalisée, tout en prenant garde aux choix de couleurs, formes et typographie comme expliqué plus tôt. Un CV différent vous fera sortir du lot des CV banals et aura des chances de rester en mémoire pour un recruteur. Pensez également à éviter les mensonges, car cela pourra vite sauter aux yeux de la personne vous recevant en entretien, lors de votre échange ou même lors d’une simple recherche Linkedin et Google.

 

Vous avez maintenant l’ensemble des outils en main pour rédiger le CV idéal pouvant être percutant. A vos plumes, prêt, partez !

Voir toutes les actualités