Les 6 phrases à ne jamais dire en entretien

Vous venez de décrocher l’entretien pour le poste de vos rêves. Pour faire bonne impression face à vos potentiels futurs employeurs, il est important de mettre de côté certaines phrases et questions qui pourraient ternir l’image que vous renvoyez. Petit tour d’horizon des quelques réflexions à éviter en entretien.

 

  • « Quelle est l’activité de l’entreprise ? »

Bien se préparer à son entretien est capital afin de le réussir. Cette préparation comprend bien entendu une connaissance parfaite des missions proposées dans l’annonce à laquelle vous avez postulé, mais aussi et surtout une connaissance de l’entreprise qui propose ce poste. Demander quelle est l’activité de l’entreprise peut laisser transparaitre un manque d’implication de votre part dans l’entretien en cours, et un manque d’intérêt pour le poste.

Notre conseil : N’hésitez pas à poser des questions précises à votre potentiel futur employeur sur certains points de l’activité de la société. De cette façon, il saura que vous avez fait un travail de recherche et que vous souhaitez approfondir votre compréhension de l’activité. Cela vous permettra d’appuyer votre intérêt.

 

  • « C’est écrit sur mon CV »

Vous avez passé du temps à fignoler votre CV pour le rendre lisible, et vous ne vous attendiez peut-être pas à ce que l’on vous pose une question dont la réponse s’y trouve. Ne vous en offusquez pas ! Certes, il est possible qu’il n’ait pas lu entièrement votre candidature, cependant il n’est pas rare qu’un recruteur souhaite approfondir certains points de votre parcours, ce qui peut passer par ce type de question.

Notre conseil : Ne vous braquez pas et profitez de cette question pour mettre en avant certains détails supplémentaires dans votre réponse, qui ne paraissent pas dans votre candidature.

 

  • « Au bout de combien de temps vous donnez une promotion ? »

S’il est important de connaitre les perspectives d’évolution du poste pour lequel vous êtes en entretien, certaines questions peuvent être mal perçues par le recruteur. Ce type d’interrogation peut être le reflet d’un caractère impatient, et d’une personne ambitieuse, qui risquerait de quitter une société ne lui proposant pas de promotion et d’évolution rapide. Souvenez-vous que le travail et l’implication d’un salarié sont autant d’éléments capitaux dans la décision d’accorder ou non une promotion.

Notre conseil : Cette question peut être abordée avec une tournure différente, à un stade avancé de la candidature. Par exemple, vous pouvez demander si le poste est sujet à une perspective d’évolution.

 

  • « Mon ancien patron est un incompétent »

Attention, danger ! Critiquer ouvertement son ancien employeur devant celui qui pourrait endosser ce rôle à l’avenir est à proscrire. Non seulement cela donnera une très mauvaise image de vous (et non de votre ancienne entreprise), mais en plus cela traduit un manque de discrétion, d’objectivité et une personnalité qui peut être difficile à gérer. Il est important de rester neutre à ce sujet et de ne pas « Laver son linge sale » en entretien, même si vous reprochez des choses à vos anciens collaborateurs ou responsables.

Notre conseil : Si on vous demande pourquoi vous cherchez un nouveau poste en entretien, optez pour des réponses telles que « Je souhaite changer d’environnement de travail » ou « Mes objectifs de carrière ont évolué »

 

  • « Que pensez-vous de mon profil ? »

Un recruteur a certes des connaissances suffisamment importantes du milieu professionnel et de ses candidats pour pouvoir situer chaque profil. Cependant, il ne faut pas confondre entretien d’embauche et bilan de compétences. Il est important de savoir adapter le discours au poste à pourvoir, et de parler de vos compétences en adéquations avec les missions proposées.

Notre conseil : Optez pour des questions de type « Mon profil correspond-il à ce qui est recherché pour ce poste ? ».

 

  • « Je n’ai pas de questions »

A la fin d’un entretien, il est à prévoir une question que posent tous les recruteurs, « avez-vous des questions ? ». Si vous n’avez pas de questions à poser, il est possible que votre interlocuteur pense que vous n’avez pas suffisamment d’intérêt pour le poste ou pour la société. Même si tout est clair pour vous, il est important de montrer que le poste proposé vous intéresse et que vous souhaitez aller plus loin dans le processus de recrutement.

Notre conseil : Dans la préparation de l’entretien en amont, pensez à noter quelques questions pouvant être posées à ce moment.

 

Pour éviter ces faux-pas et être serein, préparez votre entretien ! Souvenez-vous que cet échange a pour but de séduire le recruteur et de lui montrer que vous êtes le bon candidat pour le poste à pourvoir. Ne mettez pas en péril vos chances !

Voir toutes les actualités