Mix électrique – Nucléaire et EnR sont compatibles

Contrairement à une idée reçue, les centrales nucléaires françaises présentent assez de flexibilité pour que l’Hexagone intègre 40 % d’électricité renouvelable dans son mix d’ici à 2030, selon une étude publiée en juin par le think tank allemand Agora Energiewende. Si les réacteurs les plus anciens, comme ceux de Fessenheim, ne sont pas techniquement capables d’assurer un suivi de charge pour abaisser leur puissance, ce n’est pas le cas des réacteurs plus récents.

L’analyse de la courbe de production des centrales indique que le parc français peut déjà moduler sa puissance de façon très importante plusieurs fois par semaine. Ainsi, en juin 2013, il a pu réduire sa puissance jusqu’à 40 % (17 GW) en quelques heures, alors que la courbe de charge était déjà basse, autour de 45 GW, comme c’est le cas en été. Pour mémoire, les 58 réacteurs français affichent une puissance installée de 63,1 GW. « Incorporer 40 % de renouvelables en France implique un redimensionnement du parc nucléaire et une modification de son exploitation de court terme vers un régime davantage flexible », indique toutefois l’étude. Cette dernière indique que la réduction du parc pourrait se situer à un niveau similaire, voire un peu inférieur, à celui envisagé par les scénarios prospectifs du Réseau de transport d’électricité (RTE), soit entre 37,6 GW et 47,7 GW en 2030.

Le système électrique français dispose en outre d’un important potentiel de flexibilité, grâce à sa capacité hydraulique installée, la plus importante en Europe après celle de la Norvège. À quoi il faut ajouter les autres options disponibles, comme les échanges transfrontaliers, la gestion de la demande, le stockage voire l’écrêtement de la production d’origine renouvelable. Tout ceci permettrait de maintenir un certain niveau de production en base pour le nucléaire, facilitant la gestion des centrales. Par conséquent, il n’y a pas d’obstacle technique en France à une très forte pénétration des renouvelables dans le mix électrique.

Retrouvez l’article sur energies-renouvelables

Voir toutes les actualités