Ne bâclez plus la préparation de vos recrutements

Il est assez fréquent de voir des recrutements se lancer dans l’urgence, sans avoir pris le temps nécessaire pour réfléchir et définir un besoin précis. Malheureusement, les conséquences du manque de préparation d’un recrutement peuvent être lourdes : recrutement qui s’éternise, redéfinition du besoin en cours de route ou pire, mauvais recrutement. Autant de déconvenues qui pourront avoir des répercussions sur la productivité de votre entreprise.

La préparation du recrutement est donc primordiale, car c’est tout le processus qui en découle. Ce travail est à réaliser en interne avec les équipes concernées, mais pour lequel vous pouvez vous faire aider par un cabinet de recrutement.

1. Définir le poste et la mission

La première question à laquelle il vous faudra répondre est : quel est le besoin de l’entreprise ? Combler ce besoin peut être défini comme l’objectif large de votre futur collaborateur, aussi à partir de ce besoin vous pourrez déterminer ses futures missions.

Il est intéressant à ce stade de s’entourer des personnes en lien direct avec le poste.

En effet, plus précises seront les attentes et les objectifs fixés, au mieux vous pourrez cerner le poste. Cela vous évitera l’écueil malheureusement trop fréquent, d’une redéfinition du poste en cours de processus de recrutement.

En plus de savoir ce que le futur employé apportera à l’entreprise, il s’agit aussi de définir les contours du poste au sein de l’entreprise :

  • Quel sera son titre exact
  • Quelle sera sa position dans l’organigramme
  • Quel sera son rôle
  • Avec qui va t’il interagir
  • Quel est le lieu du poste
  • Quelles seront les conditions de travail
  • Conditions de rémunération et avantages sociaux
  • Perspectives de formation et d’évolution…

Définir des objectifs qualitatifs et quantitatifs vous permettra d’être plus clair et précis dans votre offre d’emploi, mais également en entretien d’embauche pour répondre aux questions des candidats :

  • Quel sera le niveau de responsabilité du collaborateur ?
  • Quels sont les résultats et le ROI attendus ?
  • Que devra mettre en œuvre le collaborateur pour réaliser ses objectifs ?

2. Définir le profil et les compétences recherchés

Dès lors que vous aurez fait le tour du poste, vous pourrez alors définir le profil et les compétences que vous recherchez : formation initiale requise, expérience métier et/ou secteur d’activité, connaissances techniques nécessaires…

N’oubliez pas les qualités personnelles qui vous semblent indispensables pour remplir les missions, mais également pour évoluer au sein de l’équipe et de votre entreprise.

Même si vous ne faites pas figurer toutes ces informations dans votre annonce, de telles informations vous seront utiles en entretien afin de trouver la personne idéale tant pour le poste que pour votre structure. Il ne faut pas oublier que la personnalité est à prendre en compte presque autant que les compétences.

Enfin, pensez votre recrutement sur du long terme, en imaginant l’évolution du poste, mais également du candidat au sein de votre entreprise. Ces possibilités d’évolution sont autant d’éléments complémentaires que vous pourrez aborder en entretien et qui peuvent être intéressants pour attirer les talents.

3. Soyez attractif

La définition du poste et du profil terminée, il s’agit ensuite pour vous de trouver les mots pour rendre le poste attractif auprès des candidats.
Si vous êtes accompagnés d’un cabinet de recrutement, son expertise et son regard extérieur pourront vous être utiles afin de mettre en avant les atouts du poste.

Mais au-delà, c’est également votre entreprise et sa culture qui doivent être attractifs pour attirer les meilleurs candidats.

Donnez quelques éléments chiffrés qui démontrent votre croissance, ou le poids de votre structure sur le secteur, et donnez vos perspectives d’évolution afin de permettre à votre future recrue de se projeter.

 

Voir toutes les actualités