Ne commettez pas ces 4 erreurs de recrutement !

Selon une étude de la DARES, 12% des CDI se terminent à la suite de la période d’essai et 16% des salariés démissionnent après moins d’un an d’ancienneté dans la société. Nous le savons, une erreur de recrutement peut coûter cher à une entreprise, tant en termes de coût financier qu’humain. Au-delà de la désorganisation d’un service, cela entraîne une augmentation du travail par salarié pour pallier au poste vacant avec pour conséquence un impact direct de vos collaborateurs.

Pour se prémunir de ces effets négatifs, il vous faut impérativement éviter donc les erreurs de recrutement. Petit tour d’horizon des erreurs les plus communes, et comment les éviter !

 

  • Se fier uniquement au CV

Vous venez de poster une offre d’emploi sur différents jobards et votre boite mail déborde de candidatures entrantes, plus ou moins qualitatives.

Entre le manque de temps et de moyens humains, il serait tentant de ne se fier qu’à ces candidatures entrantes, en éliminant au fur et à mesure des candidats. Cependant attention, il y a plusieurs problèmes à cette façon de fonctionner : Beaucoup de candidatures à traiter ne répondant pas du tout à votre besoin, des candidatures intéressantes passées à la trappe, un panel de candidats ne reflétant pas la réalité du marché…

Notre conseil : Si la diffusion d’une annonce peut s’avérer bénéfique pour certains profils ou même pour votre marque employeur, ne passez pas à côté du sourcing pour recruter ! De nombreuses plateformes peuvent s’avérer utiles pour trouver le candidat idéal (Réseaux sociaux professionnels, CVthèques en ligne…). De plus, n’hésitez pas à vous appuyer sur un cabinet de recrutement spécialisé dans le domaine pour lequel vous recrutez. Vous pourrez de cette façon bénéficier d’un vivier de candidats supplémentaires et d’une gestion optimale de l’ensemble des candidatures entrantes pour trouver la perle rare !

 

  • N’avoir qu’une vague idée de votre besoin

Qu’il s’agisse d’une création de poste ou d’un remplacement, trouver la bonne personne pour un poste passe forcément par une connaissance très précise des besoins et des missions qui lui seront attribuées. Nombreuses sont les sociétés qui cherchent à recruter en n’ayant qu’une vague idée du besoin pour le poste, par méconnaissance du travail à accomplir, du fonctionnement du service concerné ou des compétences existantes sur le marché des candidats.

Notre conseil : Lorsqu’il s’agit d’un remplacement, une réunion avec la personne sur le départ s’impose ! Faire un point sur l’ensemble des missions à réaliser, des compétences nécessaires, mais aussi du profil adéquat pour s’intégrer au niveau du service concerné… Autant d’éléments à balayer pour bien cerner le candidat idéal. Dans le cas d’une création de poste, une concertation avec l’équipe dans laquelle le candidat sera intégré est importante afin de définir les tâches qui seront confiées au nouvel arrivé.

 

  • Ne pas préparer les entretiens

Parfois, par manque de temps ou de moyens humains, il peut arriver que l’on rencontre un candidat sans avoir préparé l’entretien. Grave erreur ! Négliger la préparation d’un entretien risque d’avoir de lourdes conséquences sur votre recrutement. Cela peut déstabiliser le candidat et de ce fait renvoyer une fausse image du candidat, de votre société ou de vous-même. Vous risquez donc de laisser filer des candidats parfaits pour le poste car vous n’aurez pas cerné son potentiel ou qu’il ne souhaite pas accepter votre offre suite à une première impression négative.

Notre conseil : La fiche de poste est l’élément conducteur de votre entretien. Il faut constamment garder en tête le profil et les compétences recherchées et tourner vos questions en ce sens, tout en laissant le candidat s’exprimer sur son parcours, ses compétences, sa personnalité et ses souhaits professionnels.

 

  • Négliger l’expérience candidat

Lorsque l’on est à la recherche d’un candidat pour un poste à pourvoir au sein de son entreprise, on peut parfois penser que seuls les candidats doivent savoir séduire le recruteur. Et pourtant ! L’inverse est tout aussi vrai. Les bons profils sont très recherchés et peuvent parfois être difficiles à recruter en raison de la multitude d’entreprises souhaitant les intégrer au sein de leurs équipes. Il ne faut pas oublier, lors de l’entretien, que votre rôle est aussi de donner envie au candidat de rejoindre votre société.

Notre conseil : Traiter vos candidats comme s’il s’agissait de vos clients ! Cela est primordial pour deux raisons. La première, comme nous l’avons évoqué plus haut, est qu’il faut séduire le candidat afin de lui donner envie de rejoindre vos rangs. La seconde tient au fait qu’un entretien avec un candidat est révélateur de votre image et qu’il pourrait en découler des effets négatifs sur cette dernière, notamment si le candidat dispose de son réseau auprès de nombreux professionnels du domaine.

 

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour éviter les erreurs de recrutement les plus communes. A vous de jouer !

Voir toutes les actualités