Quels risques à recruter sans les réseaux sociaux ?

Impossible de faire aujourd’hui sans les réseaux sociaux, y compris, pour ne pas dire surtout, d’un point de vue professionnel.

Dans le cadre de vos recrutements, les réseaux sociaux sont de précieux alliés, à 2 niveaux :

  • Pour asseoir votre image et donner envie aux candidats de postuler chez vous
  • Pour aller trouver des candidats et des informations sur leur parcours.

Ne pas travailler avec ces outils c’est à la fois ne pas être accessible pour les candidats, mais aussi vous couper d’un vivier bien utile.

  1. Se rendre visible
    Aujourd’hui, le premier réflexe d’un candidat est d’aller chercher des informations sur une société sur internet. Tout sera passé au crible : votre site internet, vos produits, mais également vos réseaux sociaux. Les futures recrues pourront ainsi voir qui sont vos employés et donc leurs futurs collègues, quelle note vous avez sur Viadeo ou GlassDoor, et quelles sont vos news.
    Bien entendu, vous prenez un risque à être présent sur le net car cela peut faire émerger des avis négatifs (mais également positifs, rassurez-vous), mais vous en prenez un bien plus grand à ne pas être présent sur les plateformes les plus connues telles que LinkedIn, twitter ou Viadeo.
  2. Informer
    Outre cette présence, nécessaire et bien pensée (pensez avant tout à mettre un logo de bonne qualité et une image d’illustration), il s’agit de penser à l’animation, tout aussi importante que la création d’une page.
    Profitez donc de ces outils pour y faire apparaître les nouveautés de l’entreprise, vos succès… autant d’éléments qui permettent aux candidats de mieux appréhender votre société et à véhiculer une image sympathique.
    Dans le même esprit, vous pouvez présenter vos locaux, l’intégration de vos nouveaux collaborateurs, ou même les réussites de vos employés, si vous avez parmi ces derniers des grands sportifs ou des gens engagés dans des associations.
    Ce vecteur est également un outil de plus pour permettre aux candidats qui s’intéressent à votre société de vous contacter. Un InMail sur linkedin semblera bien plus personnel que l’envoi d’un CV sur une boite mail générique. Le recrutement étant avant tout une affaire de personne de contact, c’est donc un plus non négligeable.
  3. Trouver vos candidats
    Si vos réseaux sociaux servent à communiquer sur votre entreprise afin d’assoir votre image, la qualité de vie au travail de vos employés et votre croissance, ils sont également un excellent moyen de trouver des candidats.
    Tout d’abord parce qu’ils vous permettent de publier vos offres d’emploi. Ces dernières peuvent être reprises et diffusées par vos employés pour permettre une plus large diffusion.
    Avec Linkedin, que ce soit parce que l’annonce est relayée par une personne avec qui l’on est en relation ou tout simplement via la partie « Emploi » de la plateforme, nous pouvons accéder à des offres d’emploi sans être en recherche. En effet, si pour postuler à une offre sur un site d’emploi (jobboard) sous-entend une démarche volontaire du candidat, sur les réseaux sociaux l’annonce vient à lui et peut donc susciter son intérêt. Dans ce cas, le candidat n’étant pas spécialiezment pas à la recherche d’un emploi, il convient de lui faciliter le travail, soit en proposant de postuler directement avec son profil linkedin, soit en mettant un lien vers votre annonce. Donnez à votre offre toutes les chances d’obtenir des retours de candidat, et des bons !
    Enfin, LinkedIn est devenu un très bon outil pour que vous partiez à la recherche de nouveaux talents. A l’instar des CVthèques de certains jobboards, voilà que Linkedin se transforme pour vous en CVthèque géante, pas forcément de personne en recherche d’emploi, mais potentiellement à l’écoute si, lorsque vous avez trouvé votre perle rare, vous trouvez les bons mots pour l’accrocher et lui donner envie de postuler !

 

 

Voir toutes les actualités