Solaire : Google développe un outil pour afficher le potentiel des toits

Google a dévoilé lundi 17 août un nouveau dispositif permettant aux propriétaires d’une maison de connaître le potentiel de leur toit. Nom de code : Sunroof…

Le nouvel outil de Google s’appuiera sur Google Maps et Google Earth. Concrètement, un propriétaire indique son adresse et Sunroof calcule le potentiel solaire d’un toit, selon plusieurs facteurs : orientation de la toiture, taux d’ensoleillement, présence de bâtiments ou d’arbres pouvant générer de l’ombre.

Google sunroof

L’objectif ? Faciliter l’adoption des panneaux photovoltaïques auprès des particuliers. L’outil prendra également en compte la consommation habituelle afin de calculer les économies qui pourraient être générées par l’installation de panneaux solaires.

Pour l’heure, Google n’a référencé que les toits de Boston, de la baie de San Francisco et de la ville de Fresno. A moyen terme, la firme souhaite étendre son dispositif à l’ensemble du territoire américain avant de couvrir d’autres pays à l’international.

« Je suis toujours surpris par le nombre de gens que je rencontre qui pensent : « mon toit n’est pas assez ensoleillé pour l’énergie solaire » ou « le solaire est trop cher ». Beaucoup d’entre eux laissent sûrement passer une chance d’économiser de l’argent et d’être écolo », explique Carl Elkin, employé de Google et créateur de Sunroof.

Rédigé par Fabien Maout

Retrouvez la suite de l’article sur L’énerGeek

Voir toutes les actualités