Pourquoi, quand, comment : relancer sa candidature efficacement

Relancer un recruteur, tout le monde en parle, mais la mettre en pratique est une autre histoire.

Quand relancer, comment ? tout dépend du type de structure à relancer et de votre avancement dans le processus de recrutement.

Souvent, c’est la relance après l’envoi de votre CV qui est la plus problématique. Que dire ? Comment le dire ? Comment prendre contact ? Quand le faire ? Autant de questions qui nous créent des barrières semblant infranchissables et qui, au fond, nous amènent à rester passifs. Résultat : nous restons sur notre accusé réception « sans nouvelles de notre part sous 3 semaines veuillez considérer… » et avec lui la frustration de ne pas avoir de retour.

Pourquoi ?

Sachez que théoriquement, lorsque vous envoyez votre candidature pour réponse à une annonce, dans un cabinet de recrutement, votre CV sera lu sous 3 jours ouvrés environ. Et pour cause, les chargés de recherche ou consultants gèrent plusieurs missions et se penchent sur une mission 1 à 2 fois dans la semaine.

Cela peut être différent (et plus long) en entreprise en fonction de la taille de celle-ci, s’il y a une personne en charge du recrutement notamment.

Enfin, vous pouvez aussi faire partie des candidats « peut-être ». Ceux qui pourraient convenir, mais d’autres semblent avoir un profil plus adéquat et seront rencontrés/contactés en premier.

De fait, relancer permettra au recruteur soit de se rappeler de vous, soit de remettre votre CV sur le haut de la pile, tout simplement car lors de l’appel, vous pourrez également approfondir votre candidature et vos motivations.
De plus, cela envoie un signe fort positif au recruteur : vous ne postulez pas à tort et à travers, mais de manière réfléchie et organisée.

Si par hasard le recruteur avait déjà statué sur votre cas, et pas en votre faveur, cette relance vous permettra d’avoir une réponse négative plus rapidement et comprendre de vive voix pourquoi. Dernier avantage : vous pourrez discuter avec lui d’autres opportunités pouvant vous correspondre (notez que globalement, ceci n’est possible que dans des cabinets de recrutement).

Quand ?

Comme indiqué plus haut, normalement en une paire de jours votre CV devrait être vu par le recruteur. Ceci n’est pas un absolu bien entendu. Et l’on sait également que si votre CV a été vu par le recruteur sans vous donner de réponse, il vous aura oublié au bout d’une semaine (en moyenne également). Du coup, s’il s’agit de le relancer, disons que c’est entre 3 et 7 jours ouvrés. Sauf s’il y a eu un retour entre deux bien entendu.

Au milieu de tout ça, nous ne saurions que trop vous suggérer d’éviter les lundis matin (souvent propices aux réunions et au tri de mails), et les vendredi après-midi.

Pour vous aider dans cette grande tâche de bon timing, Excel peut être un ami précieux si vous listez vos candidatures et la date, de type : Entreprise / poste / outil de candidature / date. Cela vous évitera également de postuler 3 fois sur la même annonce via trois sites ou outils différents.

 

Comment ?

L’idée de la relance, c’est d’avoir une réponse, de maximiser vos chances de poursuivre le processus mais en aucun cas de rappeler au recruteur qu’il ne vous a toujours pas fait de retour.

Une phrase de type « je viens prendre des nouvelles dans le cadre de ma recherche » semble engageante, mais le mieux est de trouver une formulation permettant d’apporter un éclairage nouveau sur votre candidature. Il peut s’agir de redonner le point fort de votre candidature pour le poste, si cela ne fait pas une redite complète de de votre lettre/mail de motivation.

Nous vous entendons d’ici : « je n’ai pas le contact personnel du recruteur ».
Nous n’avons pas dit que la relance était facile, et il vous faudra ici endosser le rôle de détective. Si vous ne trouvez pas les informations nécessaires sur le site internet, vous pouvez tenter de joindre le cabinet/le service par téléphone (tout simplement), ou même par Linkedin.
Si vous n’arrivez pas à vos fins, pensez également à la page Facebook (on ne sait jamais).

Attention toutefois, vérifiez que l’annonce que vous avez vue chez un employeur ne soit pas également gérée par un cabinet de recrutement… auquel cas c’est plutôt le cabinet qu’il faudra relancer !

 

 

Tout ces conseils s’appliquent bien entendu plutôt dans le cadre d’une relance après l’envoi d’une candidature… et plutôt dans un cabinet de recrutement, même si la plupart des conseils s’appliquent également en entreprise.

Mais vous l’aurez compris, l’important reste de relancer !

 

 

Envie de relever un nouveau challenge ? Découvrez toutes nos offres d’emploi.

Voir toutes les actualités