5 questions à poser en début d’entretien

S’il est courant d’attendre la fin d’un entretien pour que la personne en face de vous vous pose la fameuse question « avez-vous des questions ? », nous ne saurions que trop vous conseiller d’être acteur de votre entretien et de poster certaines questions bien avant !

N’oubliez pas qu’un entretien est avant tout un échange avec le recruteur, et que vous avez tout intérêt à le faire parler. Comme pour un premier entretien téléphonique, c’est l’occasion de prendre de nouvelles informations pour la suite du processus, et de montrer votre motivation pour le poste.

  1. « Combien de temps pouvez-vous m’accorder ? »
    Cette question peut sembler anodine mais a 2 fonctions :
    Elle démontre votre rigueur et votre souhait de respecter les délais : un signal fort pour le recruteur.
    La réponse de votre interlocuteur vous permettra de gérer votre temps et les informations que vous voulez faire passer.
    Il serait dommage de finir l’entretien avant d’avoir pu dire tout ce qui vous semblait pertinent pour le poste.
  2. « Pourquoi avez-vous retenu mon profil ? »
    Voilà une question utile qui vous permettra d’orienter votre présentation au lieu de dérouler votre CV comme vous pourriez en avoir l’habitude.
    En effet, en fonction de la réponse du recruteur, pour pourrez alors axer votre discours sur les expériences les plus parlantes et votre légitimité pour le poste
    En développant ces points vous serez alors plus pertinent et plus percutant.
  3. « Quelles sont les interrogations que vous pourriez avoir à mon sujet ? »
    Si la question précédente a pour but de valoriser votre expérience, celle-ci est là pour rassurer votre interlocuteur. En posant cette question tôt dans l’échange, vous pourrez ainsi rapidement lever les interrogations sur votre profil et vous placer dans une posture de gagnant.
  4. « Quel est le plus gros challenge auquel la personne à ce poste sera confrontée ? »
    Cette question a également pour vocation d’orienter votre discours et de vous mettre en avant. Elle permettra également de court-circuiter la question type « Pouvez-vous me parler d’une expérience professionnelle dont vous soyez particulièrement fier ? »
    Si vous n’avez jamais relevé le même type de challenge, parlez des expériences similaires et de ce que vous pourrez mettre en œuvre pour y arriver.
  5. « Quelle a été l’évolution de la personne qui a occupé ce poste ? »
    Cette question permet d’indiquer au recruteur que vous envisagez le poste et votre vie au sein de l’entreprise sur du long terme. La réponse du recruteur, si votre prédécesseur est toujours au sein de la société, vous permettra de vous projeter sur les possibilités d’évolution et les passerelles entre les différents métiers offerts par l’entreprise.

Envie de relever un nouveau challenge ? Découvrez toutes nos offres d’emploi.

Voir toutes les actualités