Le top 5 des pires questions à poser à un candidat

S’il est des questions à poser pour bien cerner un candidat, des questions à ne pas poser d’un point de vue légal, il en est également à éviter, simplement car elles ne servent à rien et pourraient vous desservir plus que servir votre recrutement.

  • « Résistez-vous au stress » ou « que pensez-vous des heures supplémentaires » ?

Globalement, personne ne vous répondra qu’il perd ses moyens devant 3 dossiers qui s’accumulent ou qu’il aime travailler jusqu’à 19h00 tous les jours avec un contrat à 35h. Parlez dans ce cas plutôt de l’implication que peut nécessiter le poste, que certaines situations peuvent générer de la pression ou une présence étendue, et discutez-en.

 

  • « Etes-vous motivé pour le poste ? »

Théoriquement, si le candidat est assis en face de vous, c’est qu’il est motivé, et vous répondra forcément oui. Plutôt qu’une question fermée, demandez au candidat d’évaluer sa motivation pour le poste sur une échelle de 1 à 10 et si la note semble basse, parlez avec lui des éventuels points de blocage.

 

  • « Quel est votre pire défaut ? »

La question des qualités et des défauts est un leurre. La question n’est pas de savoir si le candidat est désorganisé ou manque de persévérance, mais plutôt de savoir s’il a le recul nécessaire pour savoir quelles sont les pistes d’amélioration qu’il peut étudier pour être plus performant en entreprise.

 

  • « Pourquoi vous et pas un autre ? »

« Pourquoi pas ?! » pourrait être la réponse la moins pire à cette question d’une banalité sans nom qui n’apportera rien. Le candidat ne connait pas les autres profils et s’il est en entretien c’est qu’il a déjà une chance d’avoir le poste. D’ailleurs, cette question souvent posée à la fin de l’entretien, vient clore de manière bancale l’heure au cours de laquelle le candidat vient de vous démontrer qu’il est le meilleur profil pour le poste.
D’ailleurs, sachez qu’il pourrait tout aussi bien vous retourner la question, alors demandez lui clairement ce qu’il saura apporter à l’entreprise.

 

  • « Parlez-moi de vous ? »

La question est trop imprécise pour être considérée lors d’un entretien, et relèverait plus de la psychanalyse que du recrutement. Soyez clairs dans vos propos et demandez-lui plutôt pourquoi il a choisi ce métier, de retracer son parcours en mettant en exergue ses réalisations par rapport au poste, ou quel type de management il opère….

Voir toutes les actualités