Recrutement : quand la rémunération peut faire la différence

Une étude de juin 2018 de l’APEC démontre que la rémunération est l’un des 3 facteurs décisifs dans le cadre d’un recrutement, ce même avant la localisation ou les missions. Sur un marché toujours plus orienté candidat où il faut maintenant aller vite et où les employeurs n’ont plus toujours l’embarras du choix, adopter une bonne stratégie de rémunération pourrait permettre de faire pencher la balance.

 

Avoir une politique salariale cohérente

En premier lieu il conviendrait d’avoir une politique salariale cohérente en fonction des postes et/ou de l’expérience. Si cela n’est pas fait, il est toujours possible de se référer à la convention collective qui propose une classification.

La cohérence de la politique salariale peut prémunir de crise et surtout de questionnement de la part des collaborateurs.

 

Connaître le marché de l’emploi

Afin d’attirer les meilleurs candidats et les talents, la marque employeur et l’aura de votre entreprise ne pourront pas tout faire. La rémunération se doit donc d’être attractive pour leur donner envie de changer. Renseignez vous sur ce qui se pratique chez vos concurrents et si besoin faites réaliser un benchmarck salarial pour vous placer au mieux.

 

Affichez votre différence

Dès l’annonce vous pouvez indiquer le salaire ou du moins une fourchette, si celui-ci représente un caractère différenciant par rapport à la concurrence (et surtout s’il est en adéquation avec le reste des salaires de la société).

Par ailleurs, n’hésitez pas à mettre en avant ou si ce n’est pas le cas, à réfléchir aux autres avantages que vous proposez : la prise en charge de la mutuelle à 100%, une indemnité kilométrique pour ceux obligés de venir en voiture, la part variable, l’intéressement et la participation, les tickets restos, les chèques vacances, la prime de vacances ou mettre encore le paiement des heures supplémentaires… Certains de ces dispositifs sont exonérés de charges sociales et représentent aux yeux des salariés des petits « plus » non négligeables.

 

Si la rémunération est clé pour attirer les candidats lors d’un recrutement, n’oubliez pas non plus qu’elle permet de fidéliser ceux qui sont déjà en poste chez vous.  La bonne conjonction d’une politique cohérente, d’à-côtés sympathiques, et surtout la participation aux bons résultats de l’entreprise a un impact sur leur envie de rester au sein de votre société…

Voir toutes les actualités