5 erreurs de recrutement à éviter en 2021

En 2020, quel que soit votre secteur d’activité, vous avez probablement été touché d’une manière ou d’une autre par la crise sanitaire mondiale. Néanmoins même si le marché du travail a incontestablement été bouleversé il est important d’anticiper vos prochaines embauches et garder à l’esprit certaines règles.

Voici 5 erreurs à éviter pour appréhender au mieux vos prochains enjeux du recrutement en 2021.

  • Faire confiance à son instinct

Il est difficile d’éviter de juger un candidat sur une première impression. Mais aussi tentant que cela puisse être, il est préférable d’utiliser des méthodes d’évaluation, telles que des tests d’évaluation, des exercices de travail et même des simulations de postes. Pour éviter cette erreur, assurez-vous que votre processus d’embauche comporte une bonne quantité de données qualitatives et quantitatives basées sur les compétences nécessaires pour le poste.

  • Se concentrer sur le positif

Lors de l’embauche, de nombreuses entreprises recherchent les qualités identifiées chez un candidat qui correspondent aux exigences spécifiques du poste et à la culture de l’entreprise. Mais si vous vous attachez à cibler les aspects positifs, vous pouvez passer complètement à côté des points problématiques d’un candidat. Pour éviter cela, n’oubliez pas que vous examinez l’ensemble du profil et de l’historique d’un candidat. Tout au long de l’évaluation du candidat, soyez attentif à tout ce qui pourrait laisser penser qu’il ne réussirait pas dans le poste.

  • Des exigences mal définies

De nombreuses entreprises n’entrent pas dans le processus d’embauche avec une idée précise des caractéristiques du poste – compétences, aptitudes et connaissances – qu’ils recherchent chez un employé. Pour y remédier, établissez un profil clair de ce dont vous avez besoin pour une embauche avant de commencer à sélectionner les candidats.

  • Parler plus que le candidat

L’objectif principal d’un entretien d’embauche est d’évaluer l’adéquation entre les compétences du candidat et le poste à pourvoir. Il ne s’agit pas uniquement de le convaincre que le poste est intéressant. Aussi, il est recommandé de laisser un temps de parole important au candidat afin d’avoir une vision complète de sa personnalité. D’une manière générale, pour un entretien d’une heure, il faut laisser environ 40 minutes (réparties sur l’entretien) de temps de parole au candidat et laisser 20 minutes au recruteur.

  • Accepter des réponses vagues

Ne laissez pas un candidat s’en tirer en donnant des réponses générales ou vagues à vos questions pointues. Certaines personnes peuvent craindre qu’il soit impoli de couper la phrase d’un candidat en plein milieu d’une phrase pour obtenir plus de détails ; ce n’est pas le cas. Vous souhaitez recueillir le plus d’informations possible sur ses compétences et son expérience afin de prendre une décision d’embauche en toute confiance. S’ils éludent une question, ne les laissez pas passer à autre chose. Au contraire, suivez-les et examinez-les pour obtenir le plus de détails possibles. Plus vous pourrez recueillir de « données » lors de l’entretien, plus votre recrutement sera efficace.

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour éviter les erreurs de recrutement en 2021. A vous de jouer !

Voir toutes les actualités