3 façons de rater vos recrutements pendant la période estivale

Vous pensez que la période estivale est synonyme de départs en congés et ralentissement d’activité ? Néanmoins, en ce qui concerne le recrutement, cette période peut être propice aux recruteurs comme aux candidats. Découvrez les 3 préjugés qui font rater vos recrutements en été !

  • Voir l’été comme une période morte

Le premier changement à faire est psychologique. Personne ne travaille pendant l’été ? Et vous alors ? Si vous êtes au bureau, d’autres personnes le sont également. Les actifs sont plus nombreux à prendre des vacances en juillet et août que le reste de l’année, mais cette période de trêve ne dure pas pendant les deux mois complets. Vous pouvez donc joindre les personnes dont vous avez besoin pendant une bonne partie de l’été.

 Vous pensez peut-être que les personnes en poste et demandeurs d’emploi sont moins disponibles pour répondre à une opportunité de carrière ? Peut-être pas tant que cela ! En effet, selon une étude, 62% des français admettraient ne pas décrocher du travail pendant l’été. Ces deux mois sont donc tout aussi actifs que le reste de l’année.

  • Limiter le sourcing de candidats

Du côté des candidats, la période estivale est très souvent plus calme et marque un temps d’arrêt dans leur routine de l’année ; ce qui est intéressant pour le recruteur, c’est quand ce sont des candidats prospects, c’est-à-dire des talents qui ne cherchent pas forcément à changer de job mais qui restent ouverts à de nouvelles opportunités. C’est ce que l’on appelle l’inbound recruiting, inspiré de la technique marketing du même nom : il s’agit de se manifester auprès de ces talents, souvent caractérisés par leur savoir-faire pénurique, au meilleur moment pour les amener à réfléchir spontanément à une suite de carrière qui pourrait être dans votre entreprise.

Or, l’été est l’un de ces « meilleurs moments », car il marque une pause propice à la réflexion, à l’introspection, à la remise en question, et si c’est à ce moment-là que vous intervenez pour soumettre une offre d’emploi au candidat prospect que vous avez repéré, vous mettez toutes les chances de votre côté. A minima, il ira se renseigner sur vous, apprendra à vous connaître, essaiera de se projeter dans votre environnement de travail, et vous saurez qu’il est maintenant au fait de votre existence et de votre intérêt pour lui ; même si ce n’est pas pour aujourd’hui, c’est peut-être pour demain et quand il cherchera à nouveau activement, il se souviendra de vous.

  • Penser qu’un recrutement se fait rapidement

Le processus de recrutement est parfois long. Nous estimons en moyenne qu’un délai de minimum 3 mois est nécessaire pour finaliser un recrutement sur la majorité de nos postes. Aussi, si vous souhaitez intégrer un nouveau collaborateur à partir de septembre, il sera nécessaire d’anticiper au maximum vos besoins et publier vos offres très en amont.

Vous pourrez indiquer que vous serez disponible l’été pour les demandes de rendez-vous et les éventuels entretiens. D’une, il y aura moins de concurrence et vous serez donc plus visible dans le paysage, et d’autre part, vous offrirez aux candidats une image de recruteur disponible, qui ne fait pas de trêve, et soigne son lien avec ses équipes y compris pendant les congés estivaux.

Ne perdez pas votre dynamique de recrutement cet été et continuez à recruter !

Voir toutes les actualités