5 conseils à ne pas suivre lors de votre recherche d’emploi

Vous vous êtes décidé : « Cette année, je change de job ! » Une décision qui n’est pas anodine, car elle signifie non seulement un changement de vie, mais aussi et surtout un travail de recherche, tant sur les postes ouverts que sur la meilleure façon de procéder pour mettre toutes les chances de votre côté.

S’il peut être utile, voire essentiel, de se renseigner sur les meilleures pratiques pour trouver un emploi qui vous correspond, certains conseils peuvent cependant vous porter préjudice et nuire à votre recherche. Voyons ensemble les conseils récurrents qu’il est important de ne pas suivre, afin de maximiser vos chances et trouver enfin le poste de vos rêves !

  • Trop en faire sur votre CV

La première étape, lors d’une recherche d’emploi, est bien évidemment de mettre à jour son CV, en profitant de cette occasion pour l’améliorer et lui donner un petit « coup de neuf ». Si de nombreuses voix s’élèvent pour dire qu’il faut savoir se distinguer, sortir du lot, par un CV original et différenciant, il faut cependant prendre ce conseil avec des pincettes. Certes, il est très utile d’utiliser un CV différent pour marquer l’esprit du recruteur, mais il faut tout de même prendre garde à ne pas trop en faire. Gardez à l’esprit qu’originalité et sobriété ne sont pas antinomiques et qu’un CV trop chargé, que ce soit en couleurs ou en texte, ne sera pas forcément lu. N’oubliez pas : un CV efficace est un CV qu’il est possible de lire en un coup d’œil !

  • Envoyer un maximum de candidatures

Si votre but est de changer d’emploi rapidement sans forcément être très regardant sur la société qui vous embauchera, il ne faut cependant pas envoyer des candidatures « à la chaine », en abreuvant l’intégralité du marché de l’emploi de votre CV. Plusieurs problèmes peuvent en découler : Les missions ne vous conviendront pas, l’entreprise portera peut-être des valeurs différentes des vôtres, ou encore vous risquez de perdre en crédibilité si vous avez postulé plusieurs fois à la même offre par inadvertance, faute d’attention apportée à vos candidatures. Prenez le temps de faire le point sur ce que vous souhaitez pour votre prochain emploi, et consultez les annonces avec une lecture approfondie. Cela vous évitera les mauvaises surprises. N’hésitez pas, également, à vous créer un tableau de suivi de vos candidatures. Vous saurez ainsi exactement ou vous en serez et ne risquez donc pas de postuler plusieurs fois à la même offre.

  • Passer à côté de la lettre de motivation

Aujourd’hui, beaucoup se font l’économie de réaliser une lettre de motivation en bonne et due forme. Si cet élément d’une candidature n’est plus légion en 2020, sachez tout de même qu’il ne faut pas passer à côté de l’occasion d’expliquer votre motivation en quelques lignes. Profitez de votre email de candidature pour expliquer ce qui vous motive dans l’offre à laquelle vous répondez. Si une pièce-jointe de lettre de motivation est rarement ouverte, un paragraphe au sein d’un email de candidature sera majoritairement lu, et pourra vous permettre de vous différencier de candidats qui auront, quant à eux, uniquement envoyé leur CV, sans ajouter quoi que ce soit.

  • Se présenter à un entretien d’embauche en ne comptant que sur le naturel

« Pas besoin de me préparer, il suffit d’être soi-même en entretien, le naturel prévaut sur le reste ! » Vous vous reconnaissez dans cette phrase ? Et pourtant… Il est dangereux de croire qu’un entretien ne se prépare pas, même s’il s’agit d’une formalité pour vous ou que vous êtes déjà bien avancé dans le processus de recrutement. Rien n’est plus désagréable pour un recruteur que de se trouver face à un candidat qui ne sait pas se présenter ou qui ne connait pas la société qu’il cherche à rejoindre. Il convient de bien préparer chacun de vos entretiens et de faire le point sur ce que vous pouvez apporter à votre futur employeur, en prenant en compte les recherches que vous avez fait sur l’entreprise. L’entretien d’embauche est un exercice parfois difficile, vous demandant de vous vendre auprès au recruteur. N’hésitez pas à consulter notre article précédent : 5 attitudes à proscrire en entretien afin de mettre toutes les chances de votre côté !

  • Relancer régulièrement le recruteur

La relance, au sein d’un processus de recrutement, est un incontournable qu’il serait de mauvais ton de laisser de côté. Cependant, il s’agit d’un exercice répondant à ses propres codes qu’il convient de suivre afin de vous assurer que cela joue en votre faveur, et ne vienne pas entacher votre candidature. Relancer oui, harceler non ! Pour en savoir plus sur l’art et la manière de relancer efficacement un recruteur, vous pouvez consulter notre article détaillé : Pourquoi, quand, comment : relancer sa candidature efficacement

Voir toutes les actualités