Les erreurs à éviter en recrutant sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont devenus un outil précieux pour les recruteurs en recherche de candidats. Mais comme tout outil, ils doivent être manipulés avec soin et selon des règles précises. Certains faux pas peuvent grandement nuire à votre image sur les réseaux sociaux et donc à votre recherche. ELATOS a identifié pour vous les cinq erreurs à ne pas commettre et comment y pallier.

Recruter sur les réseaux sociaux

Se limiter à un seul réseau social :

Les réseaux sociaux sont nombreux et chacun a ses spécificités, ses outils et ses publics cibles. Ne vous limitez pas à un compte LinkedIn ou Twitter; variez les plateformes pour vous assurer le maximum de cibles et attirer le plus de profils possibles. Viadeo, Xing, Twitter, Facebook et Google+ peuvent également fournir de très bons résultats. Le tout est de rester cohérent par rapport aux objectifs que vous souhaitez atteindre. Par exemple, pour trouver des profils techniques utilisez Viadeo, pour la communication visez Twitter et pour des cadres cherchez sur LinkedIn. Veillez cependant à adapter le message en fonction de la plateforme choisie. Elles n’ont pas toutes les mêmes codes ni les mêmes outils intégrés et il vaut mieux adapter son message pour être sûr de son efficacité.

Être inactif :

Votre présence sur les réseaux sociaux doit être construite et permanente. Ne laissez pas vos comptes à l’abandon et mettez-les à jours régulièrement. L’idéal est de prévoir un temps chaque jour pour les réseaux sociaux. Cela vous permettra de vous constituer une véritable e-réputation, de mieux connaître la communauté et de créer un réseau fiable et dynamique.

Ne pas cibler les profils passifs :

Le premier réflexe est naturellement de viser les candidats en recherche de poste. Mais ne négligez pas les profils des personnes en poste ou qui ne semblent pas à jour. Tout l’intérêt des réseaux sociaux réside justement dans le fait que ces profils, qui peuvent sembler inaccessibles, sont mis à disposition de tout un chacun ! Vous ne perdrez rien à approcher une personne de cette manière. Si elle est intéressée, vous pourrez avancer dans votre processus de recrutement et s’il elle ne l’est pas, elle se souviendra de vous lorsque l’envie de changement se fera sentir. Vous aurez ainsi pu nouer des relations professionnelles intéressantes et être identifié par les cibles voulues.

Ne pas recouper les informations obtenues :

Tout le monde veut paraître sous son meilleur jour, surtout sur internet. N’hésitez donc pas à recouper vos sources et ne tirez pas de conclusions hâtives à cause du CV posté, des contacts ou des commentaires du candidat. Ils constituent des pistes intéressantes quant aux savoirs faire et être du candidat mais ne se suffisent pas à eux même. Bien évidemment, rien ne remplace une rencontre physique et téléphonique pour se faire une meilleure idée d’un candidat. N’hésitez donc pas à rentrer en contact avec les profils identifiés !

Ne pas faire de reporting :

Comme l’identification des profils et la maintenance des réseaux sociaux est assez chronophage, il ne faut pas oublier d’en analyser les retombées. Certains outils de reporting sont déjà inclus dans les réseaux sociaux mais il en existe de nombreux autres (gratuits et payants). A vous de choisir l’outil qui s’adaptera le mieux à vos ressources et besoins. Faites aussi un suivi minutieux de vos prospects et des interactions en tout genre que vous avez pu avoir. Vérifiez également que les cibles voulues sont toujours présentes sur les plateformes utilisées et restez à l’affût des nouveautés (nouveaux réseaux, tendances…). Ces pratiques vous permettront de vous renouveler et de rester efficace sur les réseaux sociaux.

Dans sa démarche d’identification de candidats, ELATOS utilise les réseaux sociaux afin de trouver des profils de qualité répondant aux exigences de ses clients.

Voir toutes les actualités