Les infos que vous ignorez sur la façon dont postulent les candidats (et 3 conseils pour les capter)

En quelques années le marché de l’emploi s’est trouvé fortement chamboulé : entre l’arrivée des réseaux sociaux qui permettent d’en savoir plus sur les candidats et surtout un grand changement dans les attentes de ces derniers, mieux vaut connaître sa cible pour être mieux à même de l’attraper.

 

Une récente enquête menée par RegionsJob montre que les pratiques des candidats ont quelque peu évolué ces dernières années.

  • En dehors des sites d’emploi classiques, les candidats avouent concentrer leurs recherches sur les réseaux sociaux, les sites RH des entreprises et auprès des cabinets de recrutement.
  • Près de la moitié d’entre eux estiment que la cooptation reste un moyen efficace pour trouver un emploi et font marcher leur réseau dans le cadre de leur recherche.
  • En revanche la candidature spontanée est un outil de plus en plus délaissé, car jugé trop peu efficace au regard du nombre de retours.

Globalement l’enquête tend à faire penser que la manière de rechercher un emploi est différente : les candidats semblent en attente que les offres viennent à eux, soit par le réseau donc, soit via les réseaux sociaux où, en plus d’afficher clairement leurs profils, les candidats se voient « proposer » des offres d’emploi en fonction des compétences / mots-clé renseignés (notamment sur LinkedIn).

 

Les spécifiés de certains domaines d’activité sont également à prendre en compte dans le cadre de cette évolution.

Sur le marché de l’énergie, et des EnR encore plus, la demande des entreprises se fait de plus en plus forte pour des profils confirmés pour faire face à la croissance d’un marché pour le moins porteur. Les candidats sont rares ou manquent d’expérience et les employeurs redoublent d’effort pour garder leurs talents.

Peu de candidats se trouvent donc réellement sur le marché et il faut trouver le moyen de les capter.

  • Cette captation doit se faire en choisissant le bon vecteur pour communiquer sur vos opportunités, en retenant leur attention par des missions qui ont du sens mais également et en offrant des conditions de travail optimales. En effet, l’enquête sus-citée tend à démontrer que de plus en plus de candidat ne veulent plus « qu’un simple emploi » mais sont en réelle quête de sens dans leur métier.
  • Le choix des bons moyens de communication, mais aussi un partenariat avec un professionnel du recrutement peut être une option pour vous permettre de trouver la perle rare, ou tout du moins, le profil qui sera en adéquation avec votre vision, votre équipe, vos valeurs et bien entendu, les missions proposées.
  • Il ne s’agit pas uniquement d’aller chasser chez les concurrents, mais de voir quel vivier il peut vous proposer et également de réfléchir avec vous aux similitudes de vos métiers avec ceux d’autres domaines. Des passerelles sont possibles et peuvent vous apporter de nouvelles compétences enrichissantes.

Sur un marché qui se tend et face à des pratiques qui changent, mieux vaut s’adapter rapidement pour accompagner la croissance d’un marché prometteur.

Voir toutes les actualités