Trou dans un cv : 2 erreurs à ne pas faire

Chômage, année sabbatique ou encore congé parental, autant de situations qu’il faut justifier dans un CV. Comment l’expliquer sans commettre d’impair ?

Découvrez deux erreurs à ne pas faire !

  • Ne jamais mentir pour justifier un trou dans un CV

Certaines personnes sont tentées de mentir au sujet de leur période d’inactivité ou de truquer les dates de leurs périodes d’emploi. Il ne faut surtout pas le faire, car si ce manque d’éthique est découvert, le candidat perd alors toute chance d’obtenir une mission au sein de l’entreprise. Il est fondamental de dire la vérité sur l’explication de ce trou dans son CV, en évitant de fournir trop de détails sur sa vie personnelle.

  • Ne pas entrer dans les détails

Il importe de présenter honnêtement les raisons de cette période d’inactivité, mais sans entrer dans les détails. Cette indication pourra être faite dans la lettre de motivation, ou s’il s’agit d’une candidature en ligne, dans le corps de l’e-mail ou bien dans l’espace « commentaires » du site Web. En général, deux phrases suffisent pour dissiper les inquiétudes d’un recruteur et exprimer votre désir et votre faculté à retravailler. Si le recruteur vous pose d’autres questions pendant l’entretien, répondez-lui de façon honnête et positive.

Pour résumer, avoir un trou dans son CV n’est pas rédhibitoire. Quelles que soient les raisons de vos périodes d’inactivité, présentez-les toujours de façon positive. Ne parlez pas de vos doutes ou de vos questionnements, mais mettez en avant vos apprentissages, et les qualités que vous avez développées ou renforcées. Soyez honnête et n’oubliez pas que ce sont les différentes étapes de votre parcours qui vous ont construit et apporté les qualités qui font de vous un candidat précieux.  

Maintenant à vous de convaincre les recruteurs !

Voir toutes les actualités