Photovoltaïque avec stockage : deux nouveaux projets en Corse

Schneider Electric et Saft ont tout deux remporté deux projets du groupe Langa issus de l’appel d’offres de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) pour la construction de deux installations photovoltaïques avec stockage, en Corse. Le contrat a été signé le 2 juin dernier entre Langa et le consortium Schneider Electric – Saft. Les deux centrales seront raccordées au réseau d’ici la fin de l’année.

Implantés respectivement sur les sites de Corte et Castifao, les deux parcs solaires de Langa auront la particularité de bénéficier d’une capacité de stockage de l’énergie produite, grâce à une batterie Li-ion de 1 MWh. Chaque centrales aura une puissance d’1 mégawatt crête (MWc) et produira environ 1 300 MWh par an. De quoi alimenter chacune près de 400 foyers.

Le fait de lier une centrale photovoltaïque à un système de stockage permet une gestion améliorée de l’énergie photovoltaïque produite par intermittence, ce qui est d’autant plus judicieux dans le cas d’un réseau électrique îlien seulement partiellement relié au continent et qui ne peut pas donc pas beaucoup compter sur la solidarité énergétique entre les régions. L’électricité produite en journée sera en partie stockée dans les batteries, puis redistribuée, notamment en soirée, au moment des pics de consommation.

Schneider Electric s’affairera à mettre en service ses solutions dédiées au stockage et à l’énergie solaire: PVBox pour la conversion de puissance photovoltaïque, ESBox pour la conversion de puissance batterie, EMS (Energy Management System) pour la gestion globale des équipements et le pilotage des batteries. Il sera également en charge de l’interconnexion des différents composants de ces installations, ainsi que du raccordement au réseau électrique.

Saft, quant à lui, s’associera à ce projet pour l’équiper de sa solution de stockage d’énergie Intensium Max+ 20E. Intégralement développée et fabriquée par la firme, cette solution intègre, dans un conteneur 20 pieds, une batterie lithium-ion d’environ 1 MWh. Le conteneur comprend également les systèmes de gestion de température et de sécurité ainsi que supervision et la gestion opérationnelle de la batterie par un BMS (Battery Management System). Ce dernier assurant l’interface avec le système de contrôle de Schneider Electric.

« Le développement des énergies renouvelables passe par les systèmes de stockage : ce sont eux qui permettront d’intégrer leur production au circuit de distribution de la manière la plus optimisée. Nous avons été séduits par la solution proposée par Schneider Electric et Saft, deux acteurs français leaders sur leurs marchés. Leur expertise dans le domaine de l’énergie solaire et du stockage d’énergie, la compétitivité de leur offre, et leur présence locale ont été déterminantes dans notre choix », a déclaré Hervé Guérin, directeur général du groupe Langa.

Rédigé par Samuel Bedin

Retrouvez l’article sur l’énerGeek

Voir toutes les actualités