Plus d’1 million de batteries pour la plus grande ferme solaire du monde

Une ferme solaire gigantesque verra bientôt le jour en Australie du Sud. Ce sera la plus grande de son genre dans le monde avec plus de 3,4 millions de panneaux solaires et plus de 1 million de batteries installés d’ici la fin de l’année 2017.

Bienvenue dans le sud de l’Australie, près d’Adélaïde. C’est un lieu aride et isolé qui abritera dans quelques mois le plus grand parc solaire du monde. Lyon Group, le constructeur en charge du projet, assure que les travaux devraient commencer au début de l’été pour une mise en marche partielle dès septembre 2017. Au total, plus de 3,4 millions de panneaux solaires et 1,1 million de batteries individuelles seront installés. À terme, ils pourront générer 330 mégawatts d’énergie et stocker au moins 100 mégawatts.

D’autres installations la dépasseront en superficie dans le monde, mais celle-ci devrait surpasser toutes les autres fermes solaires en termes de capacité de production et de stockage. La particularité de ce projet est la présence sur un même site de panneaux solaires et de batteries. « Nous constatons que des parcs à grande échelle où coexistent des panneaux solaires et des batteries sont une solution incontournable dans toute démarche de décarbonisation. Des projets de ce type, de projets d’énergies renouvelables, représentent l’avenir », déclarait il y a quelques jours Jay Weatheril, le Premier ministre d’Australie-Méridionale.

Le projet se fera par étape. Dans un premier temps, 20 mégawatts de panneaux et 2 mégawatts de batteries lithium seront mis en service en septembre 2017. Dans un deuxième temps, 100 mégawatts de panneaux et 20 mégawatts de batteries seront rajoutés pour être opérationnels avant fin 2017. À terme, le parc devrait couvrir une superficie de 4 000 mètres carrés. Le coût total du projet est quant à lui estimé à environ 1 milliard de dollars.

L’utilisation des énergies renouvelables en Australie du Sud est une question très débattue en ce moment au niveau local. Depuis septembre, l’État australien de l’Australie du Sud subit une série de coupures de courant qui a déclenché un débat politique féroce sur la dépendance de l’État aux énergies renouvelables. Les coupures y sont récurrentes, mais le problème a empiré au point de parler de « crise énergétique ». Certes, l’Australie est à ce jour le plus grand consommateur d’énergie renouvelable, mais ces énergies ne délivrent pas d’électricité toute l’année puisque celle-ci ne peut être stockée. Cette nouvelle ferme devrait donc pouvoir « régler » une partie du problème.

Il y a quelques jours, Elon Musk avait également voulu apaiser les tensions en proposant de régler le problème énergétique en équipant la région d’une ferme de batteries dont la puissance totale atteint les 100 MW (le minimum nécessaire pour que l’Australie-Méridionale ne subisse plus de coupures d’électricité), le tout en seulement cent jours. Si ce délai n’était pas respecté, Elon Musk avait affirmé qu’il le ferait gratuitement.

 

Initialement publié en français sur Sciencepost.fr, Source

Voir toutes les actualités